C.s.art.g.t
Coupe Nationale Foot Entreprise
3
3
tab  4 - 3
15 novembre 2014 14:30
  • Ensoleillé
  • Faible
1 min
But encaissé
5 min
But marqué
20 min
But marqué
45 min
But encaissé
55 min
65 min
70 min
71 min
But encaissé
90 min
But marqué
STADE JEAN DARDE
Pelouse naturelle
14:30 - 15 novembre 2014
Arbitre Central
MARTIN N
Arbitre(s) assistant(s) MOLE X AMGHAR T
NC

Nous attendions de pied ferme ce déplacement à Toulouse et l’ensemble de l’équipe a su répondre présent pour réaliser un gros match même si la qualification n’est pas au bout. Au cours de ce week-end, les clubeurs auront assumé leur statut d’outsider sur le terrain et justifié leur blase en dehors.

Le match démarre sur les chapeaux de roue et plutôt mal pour nous. Dès la première minute, un coup-franc très contestable est sifflé à trente mètres contre les clubeurs et se traduit par l’ouverture du score, le n°8 adverse - omniprésent dans ce match - venant couper la trajectoire au premier poteau. Léger flottement, le match s’annonce compliqué d’entrée. Pourtant, il n’en sera rien tant les roses se ressaisissent.La première mi-temps sera de bonne facture, plaisante à regarder avec des clubeurs au même niveau que leurs adversaires.

Sur une percée côté gauche, Eliès rentre dans la surface et se fait découper par le 5 adverse. Vu du banc, il ne pouvait pas en être autrement. Pénalty mais pas de carton alors que le rouge n’aurait pas été usurpé. En patron, Christophe prend le ballon et égalise. Nous ne sommes qu’à la 5ème minute. Dans la foulée, Léni déborde sur le côté gauche et centre en retrait pour Lambert à l’entrée des six mètres qui envoie la balle hors de portée du gardien et fait trembler le grillage qui évite aux ballons de sortir du stade.

A la demi-heure de jeu, nouveau débordement d’Elies sur la gauche, qui centre en retrait pour Sethy dont la frappe est une première fois repoussée. Celui-ci persévère et, après une glissade tout en maîtrise tacle le ballon. Ladeuxième tentative est la bonne : Sethy conclut et les clubeurs prennent l’avantage.

A 2-1, les paras se créent deux occasions notables dont une première sur corner. Le ballon traine dans la surface et est repris au point de pénalty mais finit sa course dans les airs. Une seconde vient sur un ballon aérien dans la surface repris puissamment de la tête par le n°8.

Dans les arrêts de jeu de la première mi-temps, le n°10 prend un coup-franc à l’entrée de la surface et l’envoie en pleine lucarne, imparable même si Jérémy parvient à la toucher. La mi-temps est sifflée sur ce score de 2-2.

En deuxième mi-temps, la physionomie du match change totalement et les toulousains reprennent le jeu à leur compte. Les parisiens arc-boutés dans leur camp donnent tout pour repousser les assauts, la guerre de tranchée se profile.

Le chrono tourne et à l’heure de jeu, le score n’a pas évolué. Les premiers changements sont effectués avec les sorties de Lambert et d’Elies, ce dernier souffrant de la cheville suite au tacle dont il a été victime en début de match.

A l’approche du dernier quart d’heure sur le banc se trame la discussion autour de la gestion du dernier changement et de savoir quand (et si ?) Nico doit rentrer, celui-ci n’ayant pas foulé une pelouse depuis un an. Les dés seront jetés quand Christophe demandera à sortir. A dix minutes de la fin, Nico fait donc son grand retour. Dans la foulée, le 8 adverse continue à faire des siennes et réussit à marquer d’un pointu plein de malice après s’être infiltré sur le côté gauche de notre surface. A 3-2, les espoirs s’envolent et les toulousains se procurent de nombreuses occasions. Le quatrième but n’est pas loin mais les adversaires grillent leurs cartouches dont notamment une tête au dessus du but alors que celui était vide.

Les 5 dernières minutes et les 3 longues minutes d’arrêts de jeu verront les roses prendre tous les risques pour égaliser. Il reste alors 15 secondes dans le temps additionnel, Nico tire la langue fatigué par deux montées successives. Le banc l’invective alors à monter une dernière fois malgré ses réticences et c’est sur un ballon aérien qui revient à l’entrée de la surface que l’égalisation arrive. D’une épatante reprise de volée du plat du pied aux 25 mètres, Nico envoie la balle telle un pilon de poulet hors de portée du gardien. La suite : des embrassades, des bisous, des sourires, des cris de joie, des tirages de cheveux… et un coup de sifflet final bienvenu. Nico en oublie sa roulade et en vient presque à regretter ce but. Il va falloir gérer la fatigue pour les 30 minutes de prolongation, d’autant plus que l’équipe a joué en surrégime les dix dernières minutes.

La première période de la prolongation est compliquée et la priorité est de défendre et de tenir le match nul. Paradoxalement, la seconde période de la prolongation est plus facile à gérer, nous reprenons le jeu sur notre adversaire qui montre de la fatigue. Aux avant-postes, Sethy et Thibault sont au pressing et malgré la fatigue ne lâchent rien. On retiendra de ce déplacement leur harcèlement constant et l’énergie dépensée sans compter.

Plus rien n’est marqué et nous voici aux tirs aux buts, c’était notre but avoué et déjà un beau motif de satisfaction.

Les trois premiers clubeurs GregS, Nico et Thibault réussissent leur tir pendant que notre gardien adopte une stratégie à la Landreau en se plaçant étonnamment au tiers de son but.

Arrive le troisième tireur toulousain qui se méprend et transforme son tir à la manière de l’autre sport régional. 3-2, avantage aux clubeurs. S’en vient alors Julien, jeune et fougueux qui transforme son tir au but précipitamment et avant le coup de sifflet de l’arbitre. Il lui faut alors retirer et la seconde fois ça ne passe pas.  Derrière, les toulousains reviennent à 3-3. C’est au tour de Léni mais le vent (une tornade ?) envoie le ballon au-dessus du but. Le capitaine toulousain ne se prive pas de conclure.   

C’est la fin de l’aventure. Merci les gars pour les efforts, ça en valait la peine. Bel esprit d’équipe tout le week-end.

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

G G N N F G

Répartition des buts

58 buts marqués
33 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 PARIS AS AIR FRANCE 66 18 16 0 2 0 68 17 0 51
2 ETUDES RECHERCHES 58 18 13 1 4 0 60 16 0 44
3 APSAP HENRI MONDOR 55 18 12 1 5 0 64 37 0 27
4 PARIS AEROPORT ORLY 49 16 11 0 5 2 48 41 0 7
5 COMMERCANTS MASSY 46 17 9 2 6 1 64 33 0 31
6 BUT. AUX CAIL. 45 18 8 3 7 0 40 37 0 3
7 SACLAY CEA COM 43 17 8 2 7 1 53 36 0 17
8 ALSTOM 91 AS 29 16 4 1 11 2 23 57 0 -34
9 APSAP CHI CRETEIL 28 17 3 2 12 1 23 67 0 -44
10 ASPTT MAISONS ALFORT 16 16 0 0 16 2 18 120 0 -102
gardiens
défenseurs
Défenseur gauche
milieux
Milieu défensif
Milieu gauche
Milieu offensif centre
Milieu offensif centre
attaquants
Attaquant
Attaquant
Attaquant
Autre
Dirigeants
Trésorier général
Entraineur
J L
C R
C L
A O
E B
S M
L P
L O
F H
T V
J R

REMPLAçANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

1-2
FINANCIERES PARIS A / CLUB 92 CMCAS 1 mois
FINANCIERES PARIS A / CLUB 92 CMCAS : résumé du match 1 mois
CLUB 92 CMCAS : nouveau joueur 2 mois
CLUB 92 CMCAS : nouveau joueur 3 mois
ASER Foot vient de remporter le trophée 100000 visites 3 mois
CLUB 92 CMCAS : nouveau joueur 3 mois
Aéroport Orly / CLUB 92 CMCAS 4 mois
CLUB 92 CMCAS : nouveau joueur 4 mois
COMM. MASSY / CLUB 92 CMCAS 4 mois
CLUB 92 CMCAS : nouveau joueur 4 mois
CLUB 92 CMCAS 4 mois
CLUB 92 CMCAS : nouveau joueur 4 mois
6-0
EXPOGRAPH VAN / CLUB 92 CMCAS 7 mois
EXPOGRAPH VAN / CLUB 92 CMCAS : résumé du match 7 mois
2-6
CLUB 92 CMCAS / FINANCIERES PARIS A 9 mois
+